Combler le manque de concentration pour méditer

Un manque de concentration pour méditer vous empêche d’atteindre la sérénité.

Dès le début d’une séance, apprenez donc à rester concentrés. Cela encourage à focaliser l’esprit sur autre chose que les choses qui vous tracassent. Ainsi, les tensions sont plus faciles à éliminer.

Mais comment faire pour se concentrer ?

Manque de concentration pour la méditation

La concentration, l’essence même de la méditation

Concentration et méditation sont indissociables. Pour mieux méditer, vous ne devez plus être sous l’emprise de votre mental. Pour y parvenir, un entraînement régulier est de mise.

Il existe plusieurs méthodes pour se concentrer :

Apprenez à calmer votre esprit et à laisser s’envoler les idées obscures.

Pour atteindre une sensation de paix, vous pouvez aussi écouter de la musique douce, chanter, ou porter votre attention sur une seule chose : une image, un mot, une phrase…

Une autre méthode consiste à reconnaître que toutes les pensées qui traversent votre esprit, quelles qu’elles soient, ne font que surgir momentanément. Au lieu de les combattre ou d’essayer de les comprendre et/ou développer, acceptez leur nature éphémère et elles disparaîtront d’aussitôt.

 

Le bon endroit et le bon moment

Pour pallier au manque de concentration pour méditer, il est très important de bien choisir le moment et l’endroit. Choisissez un lieu calme, avec un décor agréable et avec un minimum de bruits susceptibles d’accaparer votre attention. Programmez votre séance en début de journée ou en fin de journée, en tout cas, durant une plage horaire où vous ne risquez pas d’être dérangé.

 

Adopter une position confortable

Pour certaines personnes, s’asseoir en lotus pendant de longues minutes peut constituer un obstacle à la méditation. Certains pratiquants de yoga se font pourtant le devoir de garder la même posture durant la séance. Ils estiment que cela accroît la compétitivité et apprend à méditer encore mieux. Mais il faut vous rappeler que l’objectif de la méditation est de vous retrouver avec vous-même. Il ne s’agit pas de vous infliger une douleur, au contraire. Vous pouvez rester concentrés en changeant de position et en soulageant vos membres de temps en temps.

 

Un manque de concentration pour méditer peut très bien être corrigé. Au fil de la pratique, se concentrer devient un réflexe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>